TOP 5

Mon top 5 : auto-édités.

Bonjour tout le monde,

Cet article concerne mon top 5 de mes romans auto édités préférés, il pourra vous aider à trouver des inspirations pour mon challenge #SeaSunAndBooks, avec la catégorie « lire un roman auto édité ».

Bookstagram m’a permis de découvrir des romans vers lesquels je ne me serai pas forcément tournée, et j’en suis reconnaissante. Si à travers mon article, je peux leur apporter la visibilité que les auteur(e)s méritent, je serai contente.

Three Sisters (T1) : Shannon, Anna et Victoria, trois amis virtuelles, décident de concrétiser leur amitié au sein d’un road trip en Ecosse. Tout se passe bien, jusqu’à ce qu’elles fassent la rencontre d’un mystérieux Ecossais, qui risque bien de changer le cours des choses. Ce roman nous plonge au coeur des cultures ancestrales, des mythes et des légendes, sur un fond d’amitié et de romance, comme je les aime. On évolue dans la brume Ecossaise, on a froid, mais on voyage et on se prend d’attache pour les personnages.

Le macchabée givrée, à servir bien frais : Un célèbre bijoutier à Paris reçoit un cadavre en guise de décoration. Les habitants trouvent la plaisanterie de mauvais goût. Qui est cet homme ligoté, et recouvert de givre? La commissaire va devoir résoudre l’enquête avant le 25 décembre, si elle veut passer un Noël en famille.. Un duo de personnage tellement attachant, avec le commissaire et son assistant qui bégaie. Un cozy mystery hivernal qui nous fait frissonner, je me suis surprise à soupçonner tous les habitants, car chacun avait une raison. L’enquête est bien menée, on ressent une ambiance locale, où les habitants ont une certaine manière de parler, et j’ai beaucoup aimé cet ancrage.

Là où souffle le vent : Camille, bientôt 30 ans, se retrouve seule, sans emploi et faible psychologiquement. Elle va effectuer un voyage en Grèce, qui va lui permettre de retrouver son chemin, et de tenter de trouver les réponses à ses questions qui la hantent. Un récit poignant sur les pervers narcissiques et l’impact psychologique que peut avoir un homme sur la femme, c’est un récit solaire mais à la fois dur à lire. J’ai ressenti beaucoup d’émotions, de la haine, de l’amitié, et beaucoup d’empathie pour tous les personnages.

Reprendre son souffle : Lorsque Sarah déménage la maison de sa mamie, elle va faire une étrange découverte : des cartes postales écrites il y a 20 ans, par un homme qu’elle ne connaît pas. Mais elle va y découvrir une histoire d’amour puissante, qui va la chambouler. Une énorme claque ce roman, je suis littéralement tombée amoureuse des personnages. J’ai ressenti de la haine envers Philippe, cet homme mauvais et égoïste. Mais d’un autre côté, on suit sa rencontre avec Vincent, ce charmeur que l’on aimerait toutes avoir dans nos vies.

Qu’une parenthèse : En 1960, on va suivre Hélène qui découvre des lettres adressées à sa mère, Solange, en pleine guerre. Solange raconte alors à sa fille tout ce qu’elle tentait d’oublier. On est plongé au cœur de la guerre, des arrestations et de l’Occupation. Vous savez à quel point j’aime les romans historiques, portant sur le thème de la guerre. Clairement, celui ci était un réel coup de cœur. Il m’a brisé le cœur, car l’auteure aborde des sujets extrêmement difficiles, mais la sincérité des personnages et l’amour qu’ils dégagent nous mettent du baume au cœur, et pansent nos plaies.

J’ai encore tellement d’auto édités qui m’attendent, et je ferai encore de belles découvertes dans les mois à venir, mais je voulais au moins vous parler de ces 5 là, qui ont une place particulière dans ma vie de lectrice.

Quels sont tes auto édités préférés?

TOP 5

Mon top 5 : pires lectures.

Hey, pour une fois je ne vais pas parler de mes bonnes lectures, mais plutôt le contraire. Avec cet article, vos wishlists ne risquent pas d’augmenter, pour une fois, je pense que je vais vous faire réaliser des économies !

Parmi ces 5 lectures, on compte 5 abandons, je n’ai pas réussi à aller au bout, je l’avoue. Après tout est relatif, peut être que certains résumés peuvent vous tenter, mais moi ça ne l’a pas fait et je vais vous expliquer pourquoi.

L’Amandière : Maria, dites « l’Amandière », meurt à 55 ans, elle était la dévouée gouvernante des Alfalippe, une famille de notable qui a dilapidé sa fortune. Mais qui était cette femme au caractère si singulier? Le livre aurait pu me plaire, mais dès les premières pages, j’ai senti que ça n’allait pas passer. Le livre met trop de temps à démarrer, on ne sait toujours pas à la moitié du roman pourquoi cette femme était tant détestée. A chaque page, on nous présente de nouveaux personnages, et certains n’apportent aucun intérêt à l’histoire. Bref, je me suis arrêtée à la moitié, et n’ai pas compris l’intérêt du bouquin. En plus, mention spéciale aux titres des chapitres qui spoilent toute la suite.

Le premier jour : Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce qu’on croit savoir de la naissance du monde. Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre. J’adore ce qu’écrit l’auteur, mais ce roman, je ne l’ai pas aimé. Je l’ai trouvé compliqué à comprendre, d’autant plus que je suis plus littéraire que scientifique, et au vu des thèmes abordés par ce roman, j’étais sceptique et mes doutes se sont confirmés. Peut être que je retenterai ma chance, car au fond l’histoire a l’air intéressante.

La plantation : Silas Toliver rêve de partir au Texas avec Lottie. Mais privé de son héritage et sans argent, il voit son rêve s’écrouler. Jessica Wyndham, elle, a caché un esclave fugitif. Pour laver l’honneur de la famille, son père propose un marché à Silas : il financera son expédition vers l’Ouest s’il accepte d’épouser Jessica et de partir avec elle. Vous savez à quel point j’adore les romans historiques, je me suis moi même étonnée de ne pas l’avoir aimé, et de l’avoir lâchement abandonné à la moitié. Je ne comprenais pas où l’auteur voulait en venir, je me suis ennuyée de bout en bout, j’avais l’impression de perdre mon temps. L’histoire n’était pas bien racontée j’ai trouvé.

Avant d’aller dormir : Chaque matin, c’est le même effroi. La même surprise. En se découvrant dans la glace, Christine a vieilli de vingt ans. Elle ne connaît ni cette maison, ni l’homme qui partage son lit. Et chaque matin, Ben lui raconte. L’accident. L’amnésie. Il me semble ne jamais avoir lu de romans portant sur ce thème de l’amnésie auparavant, pour le coup j’ai du commencer par le pire. J’ai trouvé l’intrigue intéressante mais longue, sans rebondissement et plate. Tous les jours, c’est la même histoire qui se répète, alors mon dieu c’est long. Toute l’histoire se déroule au même endroit, ce qui a renforcé mon envie de passer à autre chose.

Les talons rouges : Juin 1789, l’Ancien Monde bascule, entraînant dans sa chute une partie de la France d’autrefois. Les Villemort forment une longue lignée d’aristocrates, un clan soudé par l’idée ancestrale de leur naissance supérieure, de leur sang pur, un sang dont précisément cette famille se délecte. Les Villemort, ces « talons rouges », sont aussi des vampires. Respectables mais assassins. Mon dieu, ce livre était un flop total, une horreur. Je peinais à avancer, avec des sujets qui ne m’intéressaient pas forcément. Je me demande encore pourquoi je l’ai ouvert.

Et toi, quelles sont tes plus grosses déceptions livresques?

TOP 5

Mon top 5 : policier.

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle série de Top 5, où je vous présenterai une sélection d’ouvrages qui m’ont marqué, on commence dès à présent avec la catégorie « Policier« .

Je sais, vous allez vous dire, quoi, elle n’a pas mis Bussi? Alors, clairement, pour Michel, je pense que je devrais dédier un article entier, tellement j’aime ce qu’il écrit.

Pour changer un peu, je vous parle aujourd’hui de 5 romans de ce genre que j’affectionne tout particulièrement, en espérant vous en faire découvrir.

L’art du meurtre : quatre victimes et aucun coupable, le corps de Franck, un avocat à la retraite est retrouvé mutilé, écorché et mis en scène. Un crâne humain lui fait face, celle de son épouse. Plongez au coeur du monde de l’art, des clubs SM pour tenter de débusquer ce tueur, psychopathe. Ce livre a été une réelle claque, je me suis pris au jeu, et j’avais les tripes retournés.

Le manuscrit inachevé : une voiture atterrit dans un ravin, dans le coffre, le corps d’une femme. Mais l’homme n’est pas le propriétaire du véhicule. J’ai été prise de suite dans l’ambiance mystérieuse, l’auteur m’a retourné le cerveau, et ce jusqu’à la dernière page, j’ai refermé le livre, et je suis littéralement restée quelques minutes, en mode : JE VEUX UNE SUITE.

Une putain d’histoire : c’est l’histoire d’Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, accessible uniquement par ferry, et où les flots se déchaînent perpétuellement, tout le monde connaît tout le monde. Jusqu’à leurs moindres secrets. Ce roman m’a envoûtée, j’avais l’impression d’être sur un bateau qui tangue, les secrets finissent par être révélés, on est entraînés page après page, on se prend de pitié pour les personnages, et on vibre avec eux.

Bleu Calypso : Niels, s’installe dans une cabane de pêcheurs, assez solitaire dans l’âme. Il est devenu artisan. Mais lorsqu’il part pour pêcher, une surprise ne manque pas de le déstabiliser, et de bouleverser son quotidien : un cadavre est retrouvé dans l’eau. L’auteur combine avec brio l’univers de la pêche, d’un isolement total, et nous hérisse les poils avec cette succession de meurtre. Un grand WAOUH, et je suis impatiente de découvrir les deux prochains tomes.

La jeune fille et la nuit : une alternance entre 1992, où Vinca, une élève brillante s’enfuit avec son professeur, jusqu’à ce que plus personne ne la revoie. En 2017, les trois meilleurs amis de Vinca, se retrouvent lors d’une réunion d’élève, mais ils se retrouvent prisonniers d’une situation cocasse, le bâtiment dans lequel ils ont enterré un corps 25 ans plus tôt va être détruit. Certainement mon préféré de l’auteur, j’ai adoré l’enquête, prenante, addictive, comme toujours avec Musso.

Alors, est ce que vous avez lu un de ces romans, ou certains vous tentent-ils? Quel est votre top 5 policier ?

Pour le prochain Top 5, quel genre littéraire voulez-vous retrouver ?

J’attends avec impatience vos retours, merci pour ceux qui prennent le temps de me lire.

Eline.