TOP 5

Mon top 5 : auto-édités.

Bonjour tout le monde,

Cet article concerne mon top 5 de mes romans auto édités préférés, il pourra vous aider à trouver des inspirations pour mon challenge #SeaSunAndBooks, avec la catégorie « lire un roman auto édité ».

Bookstagram m’a permis de découvrir des romans vers lesquels je ne me serai pas forcément tournée, et j’en suis reconnaissante. Si à travers mon article, je peux leur apporter la visibilité que les auteur(e)s méritent, je serai contente.

Three Sisters (T1) : Shannon, Anna et Victoria, trois amis virtuelles, décident de concrétiser leur amitié au sein d’un road trip en Ecosse. Tout se passe bien, jusqu’à ce qu’elles fassent la rencontre d’un mystérieux Ecossais, qui risque bien de changer le cours des choses. Ce roman nous plonge au coeur des cultures ancestrales, des mythes et des légendes, sur un fond d’amitié et de romance, comme je les aime. On évolue dans la brume Ecossaise, on a froid, mais on voyage et on se prend d’attache pour les personnages.

Le macchabée givrée, à servir bien frais : Un célèbre bijoutier à Paris reçoit un cadavre en guise de décoration. Les habitants trouvent la plaisanterie de mauvais goût. Qui est cet homme ligoté, et recouvert de givre? La commissaire va devoir résoudre l’enquête avant le 25 décembre, si elle veut passer un Noël en famille.. Un duo de personnage tellement attachant, avec le commissaire et son assistant qui bégaie. Un cozy mystery hivernal qui nous fait frissonner, je me suis surprise à soupçonner tous les habitants, car chacun avait une raison. L’enquête est bien menée, on ressent une ambiance locale, où les habitants ont une certaine manière de parler, et j’ai beaucoup aimé cet ancrage.

Là où souffle le vent : Camille, bientôt 30 ans, se retrouve seule, sans emploi et faible psychologiquement. Elle va effectuer un voyage en Grèce, qui va lui permettre de retrouver son chemin, et de tenter de trouver les réponses à ses questions qui la hantent. Un récit poignant sur les pervers narcissiques et l’impact psychologique que peut avoir un homme sur la femme, c’est un récit solaire mais à la fois dur à lire. J’ai ressenti beaucoup d’émotions, de la haine, de l’amitié, et beaucoup d’empathie pour tous les personnages.

Reprendre son souffle : Lorsque Sarah déménage la maison de sa mamie, elle va faire une étrange découverte : des cartes postales écrites il y a 20 ans, par un homme qu’elle ne connaît pas. Mais elle va y découvrir une histoire d’amour puissante, qui va la chambouler. Une énorme claque ce roman, je suis littéralement tombée amoureuse des personnages. J’ai ressenti de la haine envers Philippe, cet homme mauvais et égoïste. Mais d’un autre côté, on suit sa rencontre avec Vincent, ce charmeur que l’on aimerait toutes avoir dans nos vies.

Qu’une parenthèse : En 1960, on va suivre Hélène qui découvre des lettres adressées à sa mère, Solange, en pleine guerre. Solange raconte alors à sa fille tout ce qu’elle tentait d’oublier. On est plongé au cœur de la guerre, des arrestations et de l’Occupation. Vous savez à quel point j’aime les romans historiques, portant sur le thème de la guerre. Clairement, celui ci était un réel coup de cœur. Il m’a brisé le cœur, car l’auteure aborde des sujets extrêmement difficiles, mais la sincérité des personnages et l’amour qu’ils dégagent nous mettent du baume au cœur, et pansent nos plaies.

J’ai encore tellement d’auto édités qui m’attendent, et je ferai encore de belles découvertes dans les mois à venir, mais je voulais au moins vous parler de ces 5 là, qui ont une place particulière dans ma vie de lectrice.

Quels sont tes auto édités préférés?

4 commentaires sur “Mon top 5 : auto-édités.

  1. Les romans de Marie et Amélie sont incroyables ! J’ai celui de Gaëlle dans ma PAL j’ai hâte de le lire cet automne 🙂 Sinon de mon côté j’aurais rajouté le roman de Mrsbookyarmond, « Le bruit des étoiles » de Yoann Faure et « Je t’ai menti parce que … » de Julie Nadeau.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je les ai vraiment adorés, ils méritent tellement plus de visibilité ! Tu vas te régaler avec qu’un parenthèse, même s’il reste dur à lire. Oui, mais je n’avais que 5 cases, sinon j’aurai aussi mis à pieds joint dans la Seine que j’avais beaucoup aimé aussi mais il a fallu faire un choix ! Et les deux autres que tu cites me tentent aussi, je me souviens de tes avis !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s