CHARLESTON

Les Deux Vies de Lydia Bird [10]

Bonjour à tous,

Je reviens aujourd’hui vous parler d’une lecture qui m’a beaucoup marquée, pour laquelle j’ai éprouvé un immense coup de coeur.

C’est l’anniversaire de Lydia, elle attend que son mari vienne la chercher, mais il doit faire un détour pour passer prendre son meilleur ami. Un évènement si simple, mais qui va pourtant tout faire basculer. Car c’est ce soir là que Freddie va perdre la vie. Et s’il était rentré directement, est ce que tout cela serait arrivé? Commence alors un long cheminement de la reconstruction en passant par un deuil déchirant. Lydia se laisse sombrer, et va même prendre des pilules pour l’aider à dormir. Mais dans ses rêves, elle va revoir celui qu’elle aime tant. Au travers de cette deuxième vie, elle va pouvoir passer du temps avec son âme soeur, à ses risques et périls, car ses rêves ne représentent pas totalement la réalité. 

On retrouve une écriture qui aborde le thème du deuil avec douceur. Plonger dans ce roman, c’est avoir la moitié de son cœur déchiré de tristesse, mais l’autre moitié remplie d’espoir. D’une part on a le cœur déchiré, en miettes, mais d’une autre part on tombe follement amoureux. On est confrontés à une ambivalence de sentiments.

L’auteur instaure dès les premières pages un univers dans lequel on vit les réminiscences d’un amour perdu mais aussi les espoirs de nouvelles perspectives à venir. Un fabuleux mélange dans lequel on se plonge avec délectation. 

Ce roman montre qu’il y a toujours de la lumière au bout du tunnel. Que même lorsque l’on est au plus mal, il y aura toujours quelqu’un ou quelque chose pour nous tirer vers le haut. L’auteur signe ici une belle leçon de vie, qui ne laissera pas le lecteur insensible. 

On y aborde ces amours perdus dans nos songes, tous ces non dits, ces paroles qui ne seront jamais prononcées. On vit cette histoire d’amour avortée en même temps que Lydia et on a le cœur en morceaux. 

C’est l’histoire d’une accro à ses rêves, qui vit aux dépens de son imagination. Une femme qui a besoin de l’imaginaire pour (re)vivre. Une âme solitaire à l’esprit songeur qui vit son histoire d’amour par procuration.

C’est l’histoire d’une double vie, l’une rêvée, l’autre vécue. Avec son lot de déceptions mais aussi ses touches d’espoir qui donnent du baume au cœur du lecteur. On se retrouve plongé dans un univers parallèle où se mêlent réalité et fiction.

C’est un roman fort sur la reconstruction post-deuil, avec des mots qui résonnent dans notre cœur. Les personnages ont un vécu fort, quelque chose de puissant à raconter. On y retrouve un triangle amoureux et amical niché au sein d’une écriture poétique, abordant des résiliences à surmonter.

Nous sommes ancrés dans un univers rempli de songes avec un retour à la réalité brutal. Un ouvrage puissant sur la définition de l’amour où les émotions sont au rendez-vous.

Un roman qui montre à quel point le deuil n’est pas facile à vivre. On se perd, mais surtout on se retrouve à un moment donné. L’étape du deuil se réalise entourée de ceux qu’on aime, apportant un soutien moral et physique. On y aborde avec sincérité la perte d’un être cher, d’un ami disparu, d’une âme sœur envolée. On a les larmes aux yeux et le cœur serré, mais la plume rend le tout d’une douceur sans égale.

C’est un livre où la protagoniste prend le rôle d’une actrice pour vivre une deuxième vie. Une vie différente de la sienne. Avec son lot de désillusions et de petits bonheurs. Lire ce livre c’est comme se plonger dans bon un film. On ne peut plus s’arrêter, jusqu’à la scène finale.

Ces deux vies abritent en son sein un jardin secret, rempli de promesses et d’amour qui nous réchauffent le coeur. 

Un roman qui expose la fragilité de la vie et met en lumière l’importance de l’amour, des sentiments qui nous font vivre et font partie de nous.

En espérant vous avoir donné envie de découvrir cette petite pépite littéraire,

Bon dimanche,

Éline

4 commentaires sur “Les Deux Vies de Lydia Bird [10]

  1. Je l’ai lu en VO un peu avant sa sortie, une très bonne lecture mais pas un coup de cœur … je n’ai pas trop aimé ce que devient le personnage de Freddie dans la réalité alternative… je trouve que ça « salit » sa mémoire …

    J’ai vraiment préféré Un jour en décembre de la même autrice !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s