CHARLESTON

Le voyage de Cilka [12]

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous parle d’une de mes dernières lectures Charleston, Le Voyage de Cilka !

Résumé : On suit Cilka qui à l’âge de 16 ans va être déportée. Elle dispose d’une position privilégiée qui lui sauve la vie. Mais, elle se retrouve condamnée par la suite pour faits de collaboration et va être envoyée dans un camp en Sibérie. Elle doit purger une peine de 15 ans. Elle va se lier d’amitié avec les femmes présentes sur place, mais aussi avec le médecin. Cilka prend le rôle de l’infirmière et s’occupe des malades dans des conditions atroces. Dans ce roman, on va voir que l’amour prédomine toujours et que de tels sentiments peuvent se développer malgré la noirceur du lieu et du contexte. 

Un roman bouleversant sur des âmes en perdition, qui se retrouvent confrontées à des évènements visant à les déshumaniser, on les traite comme des objets, mais malgré tout  ces personnes gardent la face, pour vivre, mais aussi pour survivre. 

On nous dépeint une noirceur terrible, mais les personnages apportent une touche d’humanité et de luminosité au contexte. C’est le récit d’une femme humaine qui a subi les pires atrocités pour arriver là où elle en est aujourd’hui. 

Un roman qui chamboule notre cœur et qui ne nous laisse pas indifférent. On nous dévoile une partie de l’histoire mêlée à de la fiction. Un roman à placer entre les mains de tous, pour éduquer les consciences et tenter de mieux comprendre ce qui est arrivé à nos ancêtres. 

C’est un récit bouleversant où malgré le contexte noir et sombre se développent des amitiés fortes et des sentiments amoureux naissants. La solidarité féminine prédomine et les liens entre les protagonistes deviennent de plus en plus forts. 

Les mots de l’auteure sont durs et tranchants car ils reflètent une réalité plus que cruelle, par laquelle beaucoup de personnes sont passées, mais de cette noirceur ressort de la lumière, les femmes se soutiennent malgré le contexte, et des amitiés vont se créer dans ce lieu où ne semble ressortir que du désespoir. 

C’est le combat d’une femme qui a vécu des atrocités sans nom et qui garde le silence pour se préserver. Une héroïne qui aide ses prochains, c’est le récit d’une femme incroyablement forte et dévouée qui va se démener pour sauver des âmes meurtries par le poids de la vie. 

Le voyage de Cilka est un roman à lire pour nous ouvrir les yeux sur la signification de notre passé. Sur ce pan de l’Histoire, parfois trop souvent oublié. Bien que cette version soit quelque peu romancée, le texte n’en reste pas moins bouleversant.

On évolue de page en page avec les personnages qui ont tous un coeur énorme, dans un lieu où la vie est cruelle, on ressent cet élan de solidarité qui nous fait croire en l’humain. 

Cilka est cette femme résolument humaine, avec un passé outrageusement douloureux. Elle a dû subir des atrocités, qui lui ont permis de la maintenir en vie. C’est l’histoire d’une femme honorable et empathique. 

On ressort de cette lecture touché en plein coeur, car on a lu une partie de l’histoire que l’on ne pourra jamais oublier et qui restera gravée dans notre mémoire malgré tout. 

Dans la lignée du Tatoueur d’Auschwitz, découvrez le destin bouleversant de ces personnages qui ont marqué l’histoire par leur bravoure et leur détermination. 

Avez-vous lu le Tatoueur d’Auschwitz? Souhaitez-vous lire cette suite?

Bon week-end,

Éline.

2 commentaires sur “Le voyage de Cilka [12]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s